Un livre en automne

IN MEMORIAM
Michel Lac. Images de Claude Baudin.

Être tout petit, entrer dans le creux de la roche, alcôve, trou d’eau, bassin besogneux, grès blanchi par le vent. La peur des yeux, trou noir, ogive recouverte, emplâtre dans le bas-côté, la nef comme le nerf du lieu.

Ainsi commence In Memoriam.
Dans une lente montée vers le passé de l’Abbaye de Saint-Roman, rocher dressé au bord du Rhône, Michel Lac travaille la langue du lieu, accrochant les mots aux failles de la pierre, pour faire surgir la longue procession des reclus qui y ont laissé leur vie. Le poète Werner Lambersy avait lu ce texte, voici comment il en parlait :
«On a l’impression de voir passer l’histoire du monde à travers l’histoire du lieu. Il y a un phénomène d’envoûtement par le poème, l’incantation, l’exorcisme.
Langue simple, assez musicale, sans effets recherchés. On finit par se confondre avec la tragédie et la beauté sévère de cet endroit (le texte) toujours mythique.
Un ton trouvé, gardé, justifié et bientôt inoubliable»

Pour ses images, Claude Baudin a cherché sur ses propres murs les traces du mythe.

Voici quelques pages à feuilleter…

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Le livre est dès maintenant disponible. Vous pouvez le commander en utilisant le le bon de commande :

Le Printemps du Papier

c’est bientôt…

Les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 mai
à Beaulieu-lès-Loches, en Touraine

La Baraque de Chantier vous y attend.

Après une année sans saison, l’association OUTREVOIR et la Mairie de Beaulieu-lès-Loches invitent, au mois de mai 2022, une vingtaine d’artistes.
Graveurs, relieurs, calligraphes, typographes, éditeurs… présentent des travaux qui manifestent leur goût commun pour le papier.

Jean-Michel Le Tellier, artiste papetier, est l’invité d’honneur de la manifestation qui réunira vingt-et-un artistes, présentés dans le dossier ci-dessous :

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

AVATARS ET CHIMÈRES

UN nOUVEAU LIVRE D’ARTISTE –
Patricia Cros / Claude baudin.
Avril 2022

photo de Avatars et Chimères

Patricia Cros traque les chimères, en scientifique de l’imaginaire. Les guépards, les hiboux, les rats et autres objets cosmiques mettent les légendes en équation. Neuf avatars de la chimère parcourent le chaos, l’évolution des espèces, les étoiles noires et les fonctions linéaires, en jouant ironiquement le vocabulaire des sciences comme pousse au rêve.

Avatars sur lesquels Claude Baudin a engendré ses propres chimères, dans un bleu implacable, pour aider les lecteurs à se perdre.

Description :
44 pages avec vignettes décoratives en pages de texte. Quatre tirages cyanotypes originaux de Claude Baudin sur papier japon collés sur papier aquarelle 300g. Tirage des textes sur papier aquarelle Fabriano 200G, avec une imprimante jet d’encre pigmentaire. Couverture en semi emboîtage en papier aquarelle Fabriano 300g, avec vignette et titre en tirage cyanotype.
20×21 cm. Prix : 80 euros (ou 40 x 2)

Télécharger le bon de commande

Voir les premières pages…

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Des cadeaux pour la Baraque de Chantier

Il faut que nous partagions les marques d’amitié des auteurs de La Baraque de Chantier, marques d’amitié à la fois textuelles et littéraires.

Deux petites plaquettes carrées, sur vergé crème, de la collection « Côté de 2 » bilingue des Éditions Cadratin : Còbalt (2002) et Còrdoa enqüèra (2004), deux poèmes de Bernard Manciet. C’est le cadeau de Michel Lac


Les premières lignes de Còrdoa enqüèra:

La caïda de Còrdoa
Caïda qu’es d’ua citara
lò sòu fernís

la caïda de Cordòa
qu’es caïda d’un casau
aus dus flumes que se lo mian

la chute de Cordoue
c’est la chute d’une cithare
le sol en retentit

la chute de Cordoue
c’est la chute d’un jardin
les deux fleuves l’emportent