Figures Fugitives: le Moulin du Got

Sur le tard…
Le Tard est une rivière. Semée de moulins.
Certains sont devenus des ruines. D’autres des maisons particulières.
Celui dont nous parlons aujourd’hui est resté un lieu d’industrie, même s’il est aussi un conservatoire, pour la fabrication du papier et pour l’impression typographique.

En mars dernier, nous sommes allées jusqu’à Limoges, rendre visite au  Moulin du Got, à Saint Léonard de Noblat, et discuter avec ses ouvriers de haute qualification, qui ne font pas dans la nostalgie, de notre projet de livre.

Vous pouvez visiter le site du Moulin en suivant le lien ci-dessus, et jeter un oeil sur la galerie de photos que j’ai prises sur place en mars.

L’odeur de la pâte à papier, de l’encre, du plomb. La lumière qui accroche les feuilles séchant dans le grenier, la limaille de plomb au pied de la linotype, les casses cloisonnées, séduisantes  comme des jouets d’adultes…

Et cette image à déchiffrer.

Moulin-7061

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.