Une bougie pour 12

Je suis descendue dans la cave, ce matin. Je cherchais le numéro de mai 1974* de La Nouvelle Critique. Je l’ai trouvé:

Wolinski et Reiser mai74 Juste pour dire que l’histoire est longue, que les bagarres ne changent qu’en apparence, que le rire et l’irrévérence sont le bien précieux des gens pacifiques.

morts de rire

 

*mai 74: juste avant le second tour de la présidentielle qui a vu l'élection de Giscard.

 

 

Une réponse sur “Une bougie pour 12”

  1. merci
    ça bouillonne un peu partout (dans ma cafetière aussi)
    et merci (aussi) pour les voeux précédents
    et si mes pas me portent vers le Bretagne (ou la Normandie) je ferai un petit détour pour vous rendre visite in situ (comme mercredi dernier j’ai fait( vers 18h, à hauteur de Millau, sur la route de Châteauroux à Marseille) un petit détour par Ganges pour aller me réchauffer un moment auprès de ma famille proche et de ma famille politique… et de gens que je ne connaissais pas (aussi)
    MF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.